2019-2020 SE TERMINE, 2020-2021 À DEJA COMMENCÉ!

L’ORGANISATION TIRE LE BILAN ET SE PROJETTE.

“Work hard, trust in you and never give up”! 

“Ne jamais abandonner, y croire et travailler toujours plus fort pour ne pas sombrer et se donner les moyens de faire face malgré ce qui nous est opposé”. C’est ce qu’ont su faire le staff et les joueurs dans un contexte parfois bien compliqué. Car si l’effectif, le coaching et les systèmes de jeux avaient mis les DOGS dans les pôles positions fin 2019, les coups du sort, ne pouvoir bénéficier de tous ses atouts pour défendre leurs couleurs, l’impossibilité de partager les émotions de la victoire avec un public fidèle et nombreux à GlisséO ont dessiné, au fil des jours de ce début 2020, une spirale infernale qui ne trouvait jamais sa fin. Heureusement que tous nous su nous serrer les coudes.

Car avec un vestiaire qui se vidait matchs après matchs, voir l’ambulance du SAMU sur la glace et mettre plus de 20 minutes pour évacuer un coéquipier,  subir l’enchaînement de défaites d’un but dans les dernières minutes, être obligé de constamment réorganiser les lignes de jeu … il a fallu savoir trouver les ressources et les soutiens nécessaires pour rester solide dans les têtes, solidaires, et ne pas lâcher prise. 

2019 – 2020… le Yin et le Yang

Pointant à la quatrième place et après s’être offert 3 victoires successives dont 2 dans la double confrontation face à Caen, nous nous sommes  tous légitimement mis à rêver de play-offs. Un rêve envolé dès début janvier où les DOGS ont vu les problèmes succéder aux problèmes, et toute chance de garder le rang qu’ils avaient gagné s’éloigner. Après les ruptures d’engagements par Simard et Perigo sur raisons de cœur et de famille, les absences sur blessures traumatiques exclusivement se sont enchaînées. De telle sorte que les DOGS ont compté jusqu’à 6 absents dans leur alignement face à Clermont en janvier. Cerise sur un gâteau déjà bien chargé, Sevigny et Kapicka rejoignaient l’infirmerie (aussi sur blessures traumatiques) pour de trop longues semaines à 3 matchs de la fin de saison régulière.

Nous n’auront joué qu’un seul match avec un effectif au complet. C’était en septembre face à Brest. Et à l’heure d’engager la poule de maintien, motivée et volontaire malgré l’effectif réduit et diminué, l’équipe affichait une ferme intention de ne rien lâcher pour sauver sa place. N’ayant jamais été en position de relégable jusqu’alors, nous avons vu nos souffrances abrégées avec les décisions fédérales de mettre fin aux championnats pour cause de pandémie. Décisions clôturant ainsi une saison qui aura été pour le moins particulière à plus d’un titre, jusque dans son dénouement, permettant aux DOGS d’envisager une participation à une huitième saison consécutive en Division 1.

2020-2021 une saison difficile. Néanmoins …

2020-2021 sera une saison sans nul doute délicate pour notre club au petit budget, dans un contexte économico-financier probablement très difficile. Il nous faudra compter sur ceux qui sont attachés à nos couleurs et savent les défendre quoiqu’il arrive, sur ceux qui sauront donner sans compter, sur ceux qui sauront faire face et se remettre en question dans les moments durs pour s’améliorer et lutter encore plus fort pour bien figurer dans cette difficile Division 1.

N’en déplaise à ses détracteurs, Julien Pihant est de ceux là et nous lui renouvelons notre confiance pour mener les DOGS en 2020-2021. Julien saura construire, préparer et diriger une équipe combative malgré la rigueur budgétaire qui lui est imposée. Cette équipe sera jeune, rapide, au jeu simple, à l’impact offensif craint et à l’efficacité défensive reconnue. Notre équipe ne se contentera pas de faire de la figuration et elle en surprendra plus d’un par son état d’esprit et sa « Grinta » !

Ensemble nous ferons vibrer 2020-2021!

Partenaires, supporters, bénévoles, tous ceux qui suivent et sont venus soutenir les DOGS à GlisséO, toute l’équipe, le staff et l’ensemble de l’Organisation tient à vivement vous remercier pour votre présence et vos encouragements qui nous ont aidé tout ou long de cette saison compliquée. Votre soutien renouvelé sera indispensable pour passer cette saison 2020-2021 et porter haut les couleurs du Choletais. 

Quant aux éternels inquisiteurs qui s’autorisent trop souvent à savoir sans savoir, à donner leurs vérités sur les réseaux sociaux jusqu’à en être insultant, ne vous obligez pas vous ne nous manquez pas !

Amis des autres organisations de la Division1, sachez-le, il faudra encore lutter fort pour tenter de vaincre les choletais la saison prochaine !

Restons chez nous en attendant et prenons tous soin de nous et des nôtres !

Go Go! Go DOGS Go !

LE PRÉSIDENT FIXE LE CAP !

Samedi dernier, le championnat de D1 a repris ses marques sur les patinoires. Une rentrée qui commence sur une défaite (2-4) contre Cergy-Pontoise, mais qui laisse espérer toutefois une saison alléchante pour les supporters.

Rodolphe INTSABY, président du Hockey Club Cholet nous exprime son ressenti et réaffirme les objectifs du club pour la saison 2019-2020.

Quelles sont vos premières impressions après cette première journée de championnat ?

Tout d’abord, nous sommes satisfaits du recrutement qu’on a réalisé cet été. Dans le vestiaire, on remarque que les joueurs sont concernés, motivés et que l’ambiance du vestiaire est déjà superbe. Nous avons déjà trouvé une cohésion d’équipe. Sur le plan du jeu, on est talentueux en attaque, on est rapide et solide en défense avec une équipe qui reste néanmoins jeune. Il faudra donc qu’elle s’aguerrisse avec ce championnat. Pour ce premier match, il y a une petite frustration car nous étions capables de faire un meilleur résultat. On a arrêté de jouer pendant 6-7 minutes et on perd un premier tiers 4-1 qui était difficile à remonter. Toutefois, Cergy reste une équipe de très grande qualité et il n’y a pas à rougir de cette défaite. Le travail est la clé pour gommer ces petites imperfections.”

Le recrutement réalisé avec Julien PIHANT a-t-il été réussi pour chacun des postes ?

On voulait une équipe rajeunie et surtout plus rapide. A contrario l’an dernier, nous avions l’expérience mais nous manquions de vitesse. Les aléas des départs permettaient à cette équipe de changer de visage et nous nous estimons chanceux et heureux de ce recrutement ! Cette équipe correspond à ce que nous voulions.”

Quelle est selon vous, “la pépite” dénichée cet été par les DOGS ?

Mettre un joueur en avant après seulement une seule rencontre de D1 serait beaucoup trop tôt. Pour l’instant on ne peut pas déterminer le DA COSTA du groupe (rires). Néanmoins, je pense qu’il n’y aura pas UN mais PLUSIEURS joueurs qui porteront cette équipe vers le haut.”

Qui portera le capitanat cette saison ?

Ce n’est pas encore décidé. Les entraîneurs sont dans l’optique de faire tourner ce capitanat parmi les cadres de l’équipe et nous verrons si l’un d’entre eux se détachera comme leader. Vous savez, nous ne sommes pas les premiers ! En tant que référence mondiale, les Canadiens de Montréal l’ont très bien fait dans le passé sans porter préjudice au club.”

Quels sont les objectifs de cette saison ? Une demi-finale des Play-offs peut-elle être envisageable ?

L’objectif évidemment est d’aller le plus loin possible, que ce soit en championnat comme en Coupe de France. Si l’accession au Play-Offs est l’objectif, il faut quand même être très prudent. Dans cette division nous faisons figure d’outsider face aux meilleurs. Nous pourrions nous contenter d’accrocher le maintien pour vivre une huitième saison en D1, mais en tant que compétiteur, si nous avons la capacité d’accéder aux demi-finales des Play-offs, on écrirait là une des plus belles pages de notre histoire.”

Où en est l’association dans son développement aujourd’hui ?

Aujourd’hui l’association continue de se professionnaliser car nous sommes quelques-uns à nous concentrer à temps plein pour le club, dans les domaines de la gestion, du management ou encore de la préparation physique. Je pense que c’est indispensable pour continuer à évoluer à un tel niveau de compétition. La première division change petit à petit d’univers en passant du semi-professionnalisme au professionnalisme complet et nous essayons d’accompagner ce mouvement comme d’autres équipes de D1 le font.”

Que pouvons-nous vous souhaiter pour cette nouvelle année ?

Beaucoup de plaisir et de victoires pour les DOGS, pour les grands comme pour les petits !”